L’évolution des taux de crédit immobilier en 2020

L’évolution des taux de crédit immobilier en 2021

Au cours de 2020, les prix des maisons en France ont continué d’augmenter de + 3,2% et les transactions de vente de logements ont atteint leur plus haut niveau depuis 2006, avec 985 000 ventes de maisons enregistrées entre Janvier et Septembre 2020. Nous expliquons ici pourquoi 2021 est vraiment le meilleur moment pour acheter une propriété en France.

Taux hypothécaires en 2021

Tout au long de 2020, les taux d’intérêt sur les hypothèques françaises sont restés à des niveaux historiquement bas, ce qui a contribué à maintenir le marché du logement français dans un état sain. En septembre 2019, le taux d’intérêt moyen des nouvelles hypothèques en France n’est plus que de 1,27% (contre 1,31% en août). Il s’agit du niveau le plus bas atteint par les taux d’intérêt au cours des 50 dernières années. Le taux de croissance annuel des crédits immobiliers aux particuliers en France s’établit à + 6,67% en septembre 2019. Le volume total des crédits immobiliers neufs émis en septembre 2019 en France s’élève à 21,7 milliards d’euros. Il s’agit d’une augmentation de la moyenne sur 12 mois (19,0 milliards d’euros).

Les taux d’intérêt sont restés stables pendant le reste de 2020et jus qu’en 2021. De légères augmentations à environ 1,55% sont prévues d’ici la fin de 2020, en raison de la pression de la hausse des taux de la banque fédérale américaine et de la baisse du Quantitative Easing par la BCE.

Il est peu probable que les taux d’intérêt hypothécaires français augmentent avant la mi-2022, ce qui est une excellente nouvelle pour les emprunteurs. En outre, certains signes indiquent que les banques françaises sont disposées à assouplir leurs critères de prêt hypothécaire pour les non-résidents en tenant désormais compte des revenus de pension et en permettant une plus grande prise en compte des revenus de location d’autres propriétés pour soutenir les demandes de prêt hypothécaire. Certaines banques françaises proposent toujours une hypothèque à remboursement variable à 1,24% et une hypothèque à taux fixe à partir de 2,15%. Pour plus de détail, rendez-vous sur le site https://www.lamaisondupret.eu.

Hypothèques en 2021

Si vous êtes tenté d’acheter un bien immobilier en France au cours de 2021, comment vous y prendre ? Le marché hypothécaire français est principalement constitué d’hypothèques à taux fixe. Cela a toujours été cité comme un facteur majeur de stabilisation du marché immobilier français. Les crédits à taux variable ne représentent que 6% des nouveaux crédits en France. La relative stabilité des prêts hypothécaires à taux fixe a permis au marché hypothécaire du pays de continuer à croître malgré le krach de 2007. Au cours de la dernière décennie, le marché hypothécaire français s’est considérablement développé. Selon l’Institut national d’études statistiques et économiques (INSEE), la France possède l’un des plus grands marchés hypothécaires du monde et les hypothèques françaises ont augmenté en valeur, passant de 21% du PIB de la France en 2000 à 44% du PIB en 2019.

Ce n’est pas seulement la structure du marché hypothécaire qui permet de prévoir la croissance à plus long terme des prix de l’immobilier. Selon une étude du Crédit Foncier, au cours des 8 dernières années en raison de la baisse des taux d’intérêt hypothécaires, les remboursements mensuels moyens des créanciers hypothécaires français ont baissé de 22%, soit une économie de 140 euros par mois. Les propriétaires immobiliers français ont été témoins de la baisse des taux d’intérêt et ont fait la queue dans leurs banques pour renégocier leurs hypothèques à taux fixe à un nouveau taux inférieur (80% des créanciers hypothécaires qui ont renégocié leurs conditions hypothécaires sont restés chez leur fournisseur de prêts hypothécaires actuel). Dans le même temps, la solvabilité des créanciers hypothécaires français a augmenté de 35%. Le résultat combiné de ces deux facteurs a permis au pouvoir d’achat immobilier des créanciers hypothécaires français d’augmenter de 29% entre 2008 et 2016. Selon les statistiques établies par la Banque de France, la période de 2 ans entre 2016 et 2018, a connu une augmentation sans précédent du nombre de prêts immobiliers accordés, notamment aux primo-accédants.

Les taux d’intérêt sur l’hypothèque française en 2020 devraient rester à des niveaux historiquement bas. Les banques françaises continuant également de pousser les clients aux prêts (tant aux ressortissants français qu’aux investisseurs étrangers), le marché immobilier français devrait rester solide jusqu’à la mi-2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Scroll to top