assurance solde restant dû

Les particularités de l’assurance solde restant dû

Pour protéger vos proches et l’organisme prêteur, l’assurance solde restant dû forme une option intéressante. L’assurance solde restant dû ressemble à une assurance vie protégeant vos héritiers si jamais vous décédez avant la clôture du contrat d’emprunt hypothécaire. Dans ce cas, le remboursement des dettes serait à la charge de l’assurance.

Fonctionnement de l’assurance solde restant dû

L’assurance solde restant dû est une assurance temporaire associée à l’octroi d’un crédit hypothécaire lors de l’achat d’un bien immobilier. Il sert essentiellement à protéger vos proches ainsi que l’établissement prêteur tout au long de la durée de l’emprunt en cas de décès. Vous pouvez notamment recourir au service des Assurances Mons.

Lorsque vous souscrivez à un crédit hypothécaire, l’établissement prêteur va vous proposer de recourir à une assurance solde restant dû, auprès de leur propre organisation ou bien de leur partenaire. Néanmoins, même si cette souscription est obligatoire, vous êtes toujours libre de choisir l’offre qui vous vous convient, même en dehors de ses propositions.

Si jamais vous décédez, l’assureur se chargera de payer le solde restant dû. Il s’agit de la somme du crédit hypothécaire qui doit encore être remboursée. Cela permettrait à vos proches d’être épargnés des problèmes financiers. Même si cette option n’est pas obligatoire, il est fortement recommandé d’y souscrire.

La couverture de l’assurance solde restant dû

Généralement, l’assurance couvre 100% du crédit réparti sur les deux parties. Toutefois, si vous souscrivez à une assurance avec votre conjoint, plusieurs modalités de couverture sont disponibles. Dans cette situation, les couvertures peuvent être à 50%/50% ou bien 100%/100%.

Si vous optez pour la modalité 50%, si l’un de vous deux décède, l’assureur se chargera de régler la moitié du solde restant dû. Par contre, si la couverture est à 100%, l’assureur paiera la totalité du solde. Toutefois, si vous le souhaitez, vous pouvez opter pour d’autres modes de répartition.

Le montant de l’assurance solde restant dû

Plusieurs éléments influencent le montant de l’assurance solde restant dû. En l’occurrence, sont tenues en compte les conditions générales de l’emprunt hypothécaire. Par la suite, sont considérés le montant total, le délai de remboursement, le taux pratiqué ainsi que la prime d’assurance.

L’assureur prend également en considération la situation personnelle. Si vous êtes plutôt âgés ou faîtes face à des problèmes de santé, le tarif sera plus élevé. D’ailleurs, avant l’aboutissement du contrat, vous aurez à répondre à un questionnaire médical.

Les modes de remboursement

Selon vos possibilités et les conditions des établissements financiers, plusieurs modes de remboursement sont disponibles. Entre autres, il est possible de régler en une seule fois le paiement notamment au moment de la souscription au crédit. Il s’agit de la prime unique.

Aussi, l’assurance peut être payée de manière étalée dans le temps. Entre autres, vous pouvez opter pour un paiement mensuel ou bien annuel. Un tarif fixe ou bien un tarif variable peut être choisi. Cela est déterminé dans le contrat. Dans le cas d’un paiement ponctuel, la durée du contrat s’étalera à 2/3 de la durée de l’emprunt.

Quant à la prime variable, elle sera déterminée en fonction de chaque année et sera réglée le long de la durée du crédit. Avant de décider, il serait mieux de procéder à une comparaison des différentes offres sur le marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to top